RAW, JPEG ou les Deux, quel format choisir.

Vous commencez à vous intéresser à la photographie et possédez maintenant un appareil photo qui propose d’enregistrer vos photos dans divers formats. En plus du classique JPEG viennent s’ajouter « RAW » ainsi que RAW + JPEG.

JPEG, le format « tout prêt » en détail:

Vous utilisez le format JPEG tout les jours, au même titre que le MP3 pour la musique, et s’il est aussi répandu c’est qu’il s’agit d’un format compressé. Le compromis choisi par l’industrie pour son équilibre entre qualité et encombrement.

Dans la photo, le cliché JPEG de votre appareil à subit diverses modifications (couleur, lumière, correction de l’objectif, correction du bruit… et compression) par votre appareil pour vous offrir une image « légère » et fidèle à se que la marque de votre appareil appelle une belle image. Mais à cause de la compression des données ont été perdues.

L’avantage est que vous obtenez une photo directement exploitable (envoi à des proches, publication sur votre galerie, impression…). En contrepartie il faut faire avec les choix du constructeur de votre appareil et donc oublier le vrai développement.

RAW, le format de développement en détail:

Avant, lorsque l’on prenait des photos et que l’on voulait les voir, il fallait aller dans un labo photo pour les faire développer. L’on extrayais vos photos à partir de la pellicule ou étaient stockés vos clichés en les passant dans divers bains de produits chimiques etc… pour en retirer une image la plus fidèle possible ou encore lui apporter un effet sépia, vieillit ou autre.

Maintenant avec le numérique le développement s’effectue sur les fichier RAW pour que votre image soit fidèle à votre vision d’une belle photo ou d’une photographie fidèle à la réalité et non pas à celle du constructeur de votre appareil.

Ainsi, contrairement au JPEG, le format RAW est un enregistrement numérique complet de ce qu’a capturé votre appareil (même des informations qui ne s’affichent pas). Votre photo nécessite obligatoirement le passage par un logiciel de développement photo (Lightroom, Aperture, Logiciel de Canon, Sony, Nikkon…) pour pouvoir être envoyé, publié ou imprimée. Par contre la photo est Neutre et est beaucoup plus grosse (25Mo contre 7Mo pour le JPEG). C’est à vous de rééquilibrer la lumière, les couleurs… de corriger les éventuelles déformations de votre objectif ainsi que le bruit numérique.

Si vous voulez maitriser le développement de votre photo en ne laissant pas la main à un algorithme, apporter plus d’attentions à votre travail et avoir la possibilité de récupérer votre superbe photo trop exposée (trop claire) ou trop pleine de bruit (fourmillement), ce format est fait pour vous.

Rassurez vous, les logiciels sont autant adaptés au professionnels qu’aux amateurs, et fois les notions de base de la photo acquises, sont un vrai plaisir à manipuler, même s’il faut s’y tenir.

RAW d’accord mais alors, RAW ou RAW + JPEG

Ceci est principalement une question de gout et d’habitude de travail, mais il existe certaines réalités.

Si vous avez l’habitude pendant vos vacances, d’envoyer quelques photos à votre famille, que vous souhaitez pouvoir à n’importe quel moment « utiliser » une photo prise il y a peu, utilisez le RAW + JPEG.

Si vous voulez absolument maitriser le développement de la totalité de vos clichés, votre choix est simple: le RAW

Si par-contre votre avis n’est pas tranché, à cause de l’espace disque nécessaire pour stocker les deux formats etc.. J’aurais tendance à vous orienter vers le tout RAW. En effet ce compromis à été mis en place au début de la photo numérique professionnelle car les logiciels de traitement photo étaient à l’époque de vrais usines à gaz et ne possédaient pas forcément le code pour interpréter  Les logiciels gères mieux le classement d’un seul format, offrent des pré-réglages de développement pour vous faciliter la vie et leurs algorithmes sont au moins aussi bon que celui de votre appareil et vous permettrons même de gagner du temps si vous souhaitez exporter une photo tel quel directement sur votre galerie web ou par mail, grâce aux fonctions intégrés. En contre-partie il faudra obligatoirement passer par un ordinateur avant de publier / partager vos photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *