Que ce soit le cliché d’une prairie verdoyante ou un petit village perdu dans une vallée, ces deux scènes ont le point commun d’être habillés par l’atmosphère du moment et (surtout) par celle que le photographe aura décidé de retranscrire.

Retranscrire tout les détails de vos paysages préférés:

Voici un petit guide pour vous apporter quelques astuces afin de mieux aborder ce style photographique.

Quel mode pour de beaux paysages:

Même si il y à peut de chances que votre paysage disparaisse sous vos yeux, gare à ne pas louper l’instant décisif ! Suivant votre style, vous aurez peut-être à faire à des sujets immuables, mais un couché de soleil, ou un paysage affublé d’une atmosphère, ou d’un éclairage particulier peut disparaître en l’espace d’un instant, comme un animal pris au bond.

Préférer le Mode M – Manuel, pour pouvoir paramétrer votre appareil au mieux.

Il se peux que vous mettiez plus de temps pour prendre votre photo mais vous aurez plus de chance d’obtenir le résultat escompté. Il sera ainsi plus proche de votre vision et cela ne pourras que vous aider à vous améliorer.

Le mode manuel pourras également vous être utile si vous prenez des clichés alors que le soleil est bien présent. Vous pourrez parfaitement gérer l’équilibre d’éclairage entre les divers éléments de votre photographie, comme les contre jours, contraste…

 

Paysage_NoirEtBlanc-1

 

Adopter le Mode A – priorité ouverture (Aperture) si:

  • Vous n’êtes pas sur d’avoir le temps.
  • Vous pourrez ainsi gérer la profondeur de champ sans perdre de temps à vous soucier des autres paramètres.

Astuce :     Si votre appareil en dispose pensez au mode “Bracketing”.

Il permet de prendre automatiquement trois photos à des expositions différentes

(vous choisissez l’écart d’exposition que vous désirez et l’appareil prend une photo moins exposée et une plus exposée en plus de votre cliché normal).

Ainsi même si vos réglages nos sont pas parfaits vous avez une marge d’erreur.

Vous pouvez également utiliser (pour les paysages très contrastés), un écart d’exposition plus important pour assembler par la suite vos clicher avec votre logiciel préféré (technique du HDR ou du Digital-Blending) et ainsi, obtenir une photo avec l’ensembles des éléments bien exposés (ex: ciel et visage à contre-jour)

Petite ouverture pour des paysages plus nets:

Avec un objectif “classique”, vous pourrez régler votre ouverture (petit “ f ”) sur f8 (efficient dans la majorité des cas).

En fermant ainsi suffisamment le diaphragme de votre appareil, vous arriverez plus facilement à obtenir l’ensemble de vos plans nets, tout en ne perdant pas trop de luminosité.

Bon à savoir:

Les objectifs ont une ouverture optimale ou ils donnent le meilleur d’eux même,

“le Piqué”.

Pour la majorité, cette valeur ce situe autour de de f8 / f12. Pour les objectifs lumineux (ex: 35mm 1.8) cette valeur ce situe plutôt entre f5.6 et f8…

Attention, si l’on ferme trop le diaphragme“f élevé” (ex: f18), on peut perdre en qualité.

Je vous invite à lire cet article “Profondeur de champ et zone de netteté” pour en savoir un peu plus sur la profondeur de champ et comment l’apprivoiser.

Heureusement la photographie de paysage ne se limite pas qu’a capturer des ensembles parfaitement nets.

Il peut être intéressant d’ouvrir un peux plus le diaphragme pour obtenir un rendu plus doux (en augmentant la part de flou) pour vos image et faire ressortir une sensation de sérénité d’un paysage par exemple.

Composition. Donner plus de puissance à ses paysages:

La règle des tiers est particulièrement utile dans ce domaine si l’on souhaite donner plus de force ou de profondeur à un paysage.

Andernos 05.2014 17

Pour la version avancée sur la règle des tiers Lisez l’article: « Les bases de la photo »

Utilisez le quadrillage (guide) que vous pouvez activer sur “tous » les appareils photos (voir dans ses paramètres), pour vous guider dans la composition de votre image.

(celui-ci peut ce rendre utile également pour vous aider à prendre des photos droites)

Dans le cas qui nous intéresse, cette règle consistera principalement à ce que le ciel (ou la mers par exemple) occupe deux tiers de votre cliché tandis que votre paysage occupera le tiers restant.

Vous obtiendrez ainsi une image plus puissante. L’immensité du ciel renforceras l’impact de votre paysage et renforcera l’impression de grandeur.

En photographiant avec un zoom, dézoommer de la scène pourras augmenter cette impression, sans pour autant rendre votre sujet moins présent (malgré que celui-ci apparaisse plus petit).

Rendre vos photos plus nettes et plus vives:

Augmenter légèrement le contraste et la saturation de votre image peux également augmenter l’impact de votre photo. Pour ce faire vous pouvez modifier les paramètres de votre appareil avant la prise ou utiliser un logiciel de photo en post-traitement.

Que ce soit sur l’un ou sur l’autre cette manoeuvre peut n’être qu’une simple formalité pour qui la pratique ne serai-ce qu’occasionnellement. Alors, si vous trouvez que cela apporte un plus à votre travail, n’hésitez pas !

(Sur les appareils Sony il existe un paramètre “Styles créatifs” qui permettent de modifier et sauvegarder ce genre de paramètres pour y avoir accès facilement sans avoir à “dérégler” son appareil).

Attention toutefois à ne pas (en) abuser ou vos paysages ressemblerons à des peintures ou perdront leur côté authentiques ou naturels.

Quel objectif pour la photo de paysage:

L’Objectif de Kit de votre appareil (16/50mm) est parfaitement adapté à la capture des paysages. Son zoom pourras également s’avérer utile dans les cas ou vous n’aurez pas la possibilité de vous déplacer suffisamment pour obtenir le cadrage qui vous convient.

Vous pouvez également opter pour un objectif grand-angle afin de capturer de plus larges paysages, ou encore un téléobjectif (zoom) pour pouvoir capturer des éléments qui ne seraient pas à votre portée autrement. Cela dépendra de l’approche que vous souhaitez avoir et du type de paysages que vous souhaiterez photographier.

Attention ! Si vous utilisez un objectifs “extrême” vos photos risques d’être déformées.

Très grand angle et gros téléobjectif on un « effet barillet » (déforme les lignes, bombe l’image). Si votre appareil ne dispose pas d’une correction de la distorsion automatique ou que vous ne possédez pas le logiciel adéquat évitez donc ses objectifs si vous ne souhaitez pas jouer sur cet effet.

 

Ce qui fait la force de la photo:

Rappelez-vous que la photographie parfaite ne repose pas sur une addition de règles. Il existe seulement quelques principes et astuces sur lesquels nous pouvons nous reposer et que je tente de partager avec vous afin de vous donner les bases pour créer votre propre style.

Alors quelque soit le style que vous souhaitez aborder, n’oubliez pas d’y apporter votre réflexion et votre touche personnelle afin de faire de vos clichés, des oeuvres à part entière.

 

Paysage_Futur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *